Coulissant-minimaliste-cero-Bodensee
La décoration de la maison, fortement axée sur le thème de l'eau, nous a été inspirée par le lac. Les grandes façades en verre nous offrent une vue dégagée sur le lac de Constance depuis n'importe quel endroit de la maison.
La maître d'ouvrage
Une maison, deux visages

Cette maison individuelle terminée en 2017 est située sur l'un des terrains les plus prisés au bord du lac. Le bâtiment de 300 m² compte deux étages. Le rez-de-chaussée et l'étage ont été reconstruits. La cave et la piscine intérieure appartiennent à l'ancienne construction et devaient être conservées. Aujourd'hui transformée en piscine extérieure, l'ancienne piscine couverte est à présent un véritable accroche-regard trônait fièrement sur la terrasse nord. La cave abrite quant à elle désormais la technique du bâtiment. 

« Le but était que la géométrie du bâtiment raconte une histoire », explique Mona Bayr. « Chaque particularité géométrique de la maison a donc une raison d'être, que ce soit sur le plan fonctionnel ou énergétique. » La forme de base du bâtiment se compose d'un cube rectangulaire. L'étage s'élève au-dessus du rez-de-chaussée sur l'aile est et ouest du bâtiment. Cela dessine une grande terrasse couverte qui relie la terrasse située au sud avec le jardin et la piscine que l'on retrouve côté nord grâce à de grandes façades vitrées. 

cero III Bodensee
Le lac de Constance est omniprésent.

Le bâtiment est très aéré et ouvert dans l'ensemble, l'étage semble littéralement flotter. « La maison a été conçue afin que la partie nord et la partie sud soient le plus vitrées possible, ce qui confère cette impression de légèreté à l'ensemble. Les grands joints creux entre l'aile est et l'aile ouest renforcent l'impression que l'étage flotte. » La façade extérieure du bâtiment est presque entièrement vitrée. L'architecte a opté pour cero, un système de coulissant minimaliste permettant une très grande surface vitrée. Grâce aux grand éléments en verre, l'on peut apercevoir le lac de Constance depuis presque partout dans la maison. 

cero III Bodensee
Une vue dégagée grâce à cero

« Les maîtres d'ouvrage souhaitaient pouvoir profiter au maximum de la vue sur le lac », explique la jeune architecte. « C'est donc ainsi qu'est venue l'idée  de ne pas placer les éléments en verre exactement au même niveau que le bâtiment, mais de les mettre légèrement en retrait. » Grâce aux fins profilés du coulissant minimaliste, les différents éléments semblent ne former qu'un seul bloc. Les éléments en verre centraux renforcent eux aussi le concept global de l'architecte. Au total, 140 m² de verre ont été utilisés. Presque tous les éléments peuvent être ouverts. « Lorsqu'il fait chaud, il est possible d'ouvrir la façade nord ainsi que la façade sud, ce qui agrandit en même temps l'espace grâce aux deux terrasses extérieures. » 

cero III Bodensee
Une maison empreinte de légèreté

L'architecte a tout de suite été enthousiasmée par le projet. « La situation en bordure du lac et l'envie des maîtres d'ouvrage de mettre en avant le thème de l'eau ont rendu la planification particulièrement intéressante », se rappelle Mona Bayr. « Le bâtiment blanc doté d'une grande surface vitrée est très lumineux. Il renvoie également un sentiment de légèreté. »

La famille vit depuis 2017 à proximité immédiate du lac de Constance. « Les phases de planification et de conception ont duré environ un an », explique la maître d'ouvrage. « Nous avons travaillé en étroite collaboration avec l'architecte afin d'intégrer nos idées et nos souhaits dans la planification. »  
 

Le plan de la maison
Ground plan cero

Vous trouverez de plus amples informations à propos de la fenêtre coulissante cero de Solarlux ici.